Consultation pour se sevrer du café

Ayant personnellement arrêté le café après avoir expérimenté une détox difficile et des bienfaits inattendus, j’ai développé un protocole pour essayer de réduire voire d’arrêter le café et faire un sevrage de la caféine. Je mets ce protocole de sevrage du café à disposition des patients au travers de consultations au cabinet ou de téléconsultations à distance.

 

Pour qui? Qui peut vouloir arrêter de boire du café?

Le café est partout. Tout le monde (ou presque) boit du café. Et il y a des cafés à disposition littéralement à tous les coins de rue.

Certaines personnes boivent quelques cafés par jour, avec plaisir. D’autres en boivent en grande quantité, sans parvenir à réduire leur consommation. Enfin d’autres en boivent en quantité “raisonnable”, mais finissent par prendre conscience de symptômes handicapants.

Même si l’OMS a défini des doses “acceptables” de caféine pour la santé (400mg pour un adulte et 200mg pour les femmes enceintes et adolescents), le ressenti et les symptômes sont très variables d’une personne à l’autre.

Ma proposition d’arrêter le café vise donc uniquement deux catégories de personnes :

  • Celles qui en consomment en grande quantité qui n’arrivent pas à réduire leur consommation

  • Celles qui présentent des symptômes importants face au café, quelque soit la quantité bue.

 

Pourquoi vouloir se sevrer du café?

Mon intérêt pour l’arrêt du café trouve son origine dans mon expérience personnelle, que j’ai racontée dans un post assez populaire que vous pourrez lire ici.

Le café est addictif. ADDICTIF. La classification américaine du DSM-5 classe l’arrêt du café au même niveau que l’arrêt d’une drogue. Oui, vous m’avez bien lu. On parle donc d’addiction au café, soit parce que les doses sont fortes, soit parce que la personne est particulièrement sensible.

La liste de symptômes est impressionnante et non exhaustive :

  • Troubles du sommeil
  • Troubles de l’humeur et anxiété
  • Déshydratation
  • Acidification du corps et de l’estomac
  • Augmentation de la pression artérielle

Je pense ne pas avoir grand chose à ajouter pour vous convaincre de l’intérêt d’arrêter le café.

Pourquoi consulter pour se sevrer du café?

L’arrêt du café n’est pas un geste anodin. Il entraine des conséquences importantes durant les premiers jours/premières semaines.

L’intérêt de consulter est triple :

  • Se préparer psychologiquement et matériellement pour que l’arrêt du café soit le moins pénible possible

  • Avoir des “trucs et astuces”, voire même des stratégies de “compensation” à disposition

  • Avoir un soutien à disposition pour cette période d’arrêt compliquée.

La liste des symptômes de sevrage au café sont les suivants (liste non exhaustive) :

  • Maux de tête intenses
  • Fatigue
  • Tachycardie
  • Désordres intestinaux

Arrêter partiellement ou complètement?

Je n’ai pas de réponse formelle à cette question. Nous pourrons aborder cette question surtout en fonction de la persistance ou non des symptômes.

Comment se déroule la prise en charge du sevrage du café?

Les consultations se déroulent en Téléconsultations ou au cabinet à Lyon 6.

Le déroulé classique est le suivant :

  • Une consultation d’une heure permet de faire un bilan et d’envisager un “plan” de sevrage
  • Trois suivis par téléphone de 20 minutes chacuns à planifier en fonction de vos symptômes et votre organisation.

La prise de RDV se fait sur Doctolib :

  • “Consultation de Nutrition” ou “Téléconsultation de Nutrition” pour le premier RDV.
  • « Suivi hebdomadaire par téléphone » pour les RDV de suivi.