Saviez-vous que d’ici à 2040, les Espagnols pourraient vivre plus longtemps que les Japonais et avoir la meilleure espérance de vie au monde?

En effet, selon l’indice Bloomberg, l’espérance de vie actuelle des Espagnols de 83 ans pourrait dépasser les 86 ans à l’aube 2040. Une partie de l’explication proviendrait de leur système de santé. Et l’autre de leur alimentation.

Intéressons-nous donc à leur alimentation ! La clé se trouverait au coeur du « régime » méditerranéen, également appelé régime crétois.

regime-mediterraneen-sante

Le régime méditerranéen à l’UNESCO

Tout d’abord, je souhaiterais clarifier le mot « régime » : il ne s’agit pas en réalité d’un régime, mais bel et bien d’un mode de vie !

A ce propos, si l’UNESCO a classifié la diète méditerranéenne en 2013 sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, ce n’est pas un hasard ! L’UNESCO parle ainsi de « diète » comme d’un mode de vie  :

La diète méditerranéenne implique un ensemble de savoir-faire, de connaissances, de rituels, de symboliques et de traditions qui concernent les cultures, les récoltes, la cueillette, la pêche, l’élevage, la conservation, la transformation, la cuisson et, tout particulièrement, la façon de partager la table et de consommer les aliments.

 

Les Espagnols en tête de la diète méditerranéenne

Les Espagnols ont ainsi pris le leadership sur la diète méditerranéen, en créant notamment la fondation « Dieta Mediterránea ».

Ainsi, les bases de l’alimentation méditerranéenne sont :

  • des fibres et des antioxydants
  • une grande variété de fruits et légumes
  • des bons lipides sous forme d’oméga 9 (huile d’olive) et d’oméga 3 (poissons gras)
  • un apport diversifié en oligo-éléments : vitamines et minéraux

 

Des bienfaits prouvés sur la santé

Selon une étude de 2013, une diète méditerranéenne réduirait le risque cardio-vasculaire de 30%.

De façon plus globale, le mode de vie méditerranéen permet de :

  • de diminuer la mortalité et la morbidité par maladies cardio-vasculaires ;
  • de diminuer le risque de maladie d’Alzheimer et de maladie de Parkinson ;

Alors, comment commencer?

 

Les 10 principes alimentaires

Voici les 10 principes alimentaires dictés par la fondation « Dieta Mediterránea » :

  1. Utiliser l’huile d’olive comme source principale de lipides ajoutés
  2. Abuser des fruits et légumes, de légumineuses (haricots, lentilles…) et de fruits à coque (noix, noisettes, amandes…)
  3. Manger quotidiennement du pain et des féculents (pâtes, riz, céréales complètes).
  4. Privilégier les aliments non-transformés, frais et produits localement
  5. Consommer tous les jours des produits laitiers si possible fermentés (pour le microbiote) : yaourts et fromages.
  6. Savourer de la viande rouge avec modération
  7. Manger du poisson en abondance, en variant les espèces, et en privilégiant les poissons gras riches en oméga 3 (saumon, truite, anchois, sardine, maquereau).
  8. Consommer des fruits en dessert. Les gâteaux et produits sucrés ne sont qu’occasionnels.
  9. Boire de l’eau en abondance
  10. Etre actif physiquement chaque jour, c’est aussi important que de bien manger !

regime-cretois-huile-olive

Enfin, pour être complet, il manque cependant la partie « mode de vie », si bien décrite par l’UNESCO :

 

Le partage des repas

L’Unesco met enfin l’emphase sur la partie sociale de la diète méditerranéenne :

C’est un moment d’échange social et de communication, d’affirmation et de refondation de l’identité de la famille, du groupe ou de la communauté

diete-mediterraneenne-poissons-gras

 

La diète méditerranéenne : un mode de vie au delà de l’alimentation

En résumé, la diète méditerranéenne, c’est un ensemble de savoir-faire, connaissances, pratiques et traditions, incluant :

  • des aliments variés et locaux
  • une tradition culinaire
  • une manière spécifique de manger et de partager

Tous au marché et aux fourneaux !

En conclusion, je vous propose la vidéo réalisée par l’Unesco, et qui parcours les différents pays du bassin méditerranéen :