Les 7 symptômes physiques *surprenants* du perfectionnisme

 

Il y a quelques mois, je faisais des recherches sur internet d’études scientifiques qui pouvaient faire le lien entre perfectionnisme et troubles alimentaire. Je faisais ces recherches parce que je m’étais aperçue de manière assez intuitive que pratiquement dans tous les accompagnements en individuel avec mes clientes et patientes nous abordions le thème du perfectionnisme sous une forme ou une autre. J’ai créé ma première méditation sur le perfectionnisme en 2018. Quand j’ai fait mes recherches, je suis littéralement tombée de ma chaise en trouvant au moins 4 études scientifiques très explicites sur le sujet : l’une des conséquences possibles du perfectionnisme est bien un trouble du comportement alimentaire.

Dans cette vidéo, je vais te partager les 7 symptômes physiques du perfectionnisme, dont les TCA (troubles du comportement alimentaire).

Avant cela, je voulais revenir sur la notion de perfectionnisme. Certaines perfectionnistes se reconnaissent dans ce mot et d’autres pas du tout : il y a les perfectionnistes avoués et les perfectionnistes cachés. Leur point commun, quoi qu’il arrive, c’est une exigence très forte, trop forte – et qui résulte sur une insatisfaction permanente. « c’est jamais assez bien ».

Quand j’ai trouvé mes études scientifiques démontrant le lien entre perfectionnisme et TCA, je me suis demandé quelles pouvaient être les autres conséquences physiques du perfectionnisme.
Et là, je suis de nouveau tombée de ma chaise. Je me suis reconnue, moi Sandrine dans ces 7 symptômes – et j’ai reconnu le profil de la plupart de mes patientes et clientes.

 

👉 J’ai découvert 7 symptômes que je n’aurais pas imaginés être en lien avec le perfectionnisme et pourtant ….

1- Troubles du comportement alimentaire, notamment hyperphagie et boulimie pour fuir le sentiment d’échec.
2- Trouble de l’image corporelle ou insatisfaction de l’image corporelle avec une attention extrême portée sur l’apparence physique, l’esthétisme et le regard des autres.
3- Du mal à méditer avec une difficulté à ses connecter à son corps et ses émotions, avec souvent une sensation de vide.
4- Un épuisement latent avec une tendance au burn-out avec une surcharge physique et émotionnelle et une fatigue quasi-permanente.
5- Une hyperactivité ou au contraire des périodes de paralysie ou l’alternance des deux.
6- Un trop plein émotionnel de sentiments de culpabilité, de honte, d’impuissance, d’échec.
7- Des douleurs et maladies chroniques et notamment les maladies auto-immunes.

Ces différents signes physiques en lien avec le perfectionnisme ont été pour moi des révélateurs forts, car je cochais pratiquement toutes les cases (sans jamais ne m’être reconnue comme perfectionniste).

Et pour toi alors, te reconnais-tu parmi ces 7 symptômes ? Te reconnais-tu en tant que perfectionniste ?

👉 N’hésite pas à partager avec moi les symptômes qui te concernent et nous pourrons échanger sur le thème du perfectionnisme.

 

 

Crédit photo : clark-van-der-beken-Lw4oARpChZ0-unsplash