Depuis notre enfance, nous sommes conditionnés à critiquer notre corps : pas assez performant, pas assez musclé, pas assez mince, pas assez fort …

 

Cette critique du corps (selon les études scientifiques actuelles) commence de plus en plus tôt. Le corps est dénigré pour ce qu’il n’est pas, plutôt qu’apprécié pour ce qu’il est ou ce qu’il procure.

Alors, c’est difficile d’imaginer sa vie en ayant une image corporelle positive.

Comme c’est un travail personnel que j’ai fait depuis plusieurs années pour moi-même, et un travail que je fais faire avec mes patientes et clientes, je voudrais témoigner de 5 effets miraculeux d’une image corporelle positive.

Tout d’abord, je parle d’effets miraculeux car moi-même j’étais tellement loin d’imaginer ce que cela pouvait procurer, d’avoir une image corporelle positive.

 

Pour rappel, ce que j’appelle une image corporelle, c’est 4 composantes :

  • Quelle perception j’ai de mon corps
  • La perception que je crois que les autres ont
  • Ce que je ressens quand je pense à mon corps
  • Comment je me sens dans mon corps

Le premier effet, c’est d’avoir plus d’activités physiques

La honte du corps étant atténuée, le regard des autres étant accepté et neutralisé, c’est beaucoup plus facile de faire des activités physiques de toute nature, pour soi, pour son plaisir, pour son bien-être.

Le second effet positif, c’est plus d’activités sociales

Nous arrêtons d’anticiper des jugements qui ne sont pas là. Quand jugement il y a, il est accepté comme étant une croyance de la personne qui l’a émise – et qui ne dit absolument rien de la personne jugée. Cette étape s’acquiert notamment par l’acceptation du jugement des autres. Quant aux propres jugements pour soi-même, ils sont largement apaisés par l’auto-bienveillance, l’auto-compassion et le lâcher prise des pensées de jugement.

Le troisième effet positif, c’est d’avoir plus confiance en soi

Comme notre valeur ne dépend plus de notre apparence physique, c’est plus facile d’entreprendre et de passer à l’action. Notre identité ne se réduit plus à juste notre apparence physique et une image corporelle dégradée.

Le quatrième effet positif, c’est plus de positivité

Exit les pensées de tout ou rien, le monde vécu et subi en tout blanc ou tout noir, les croyances gravées dans le marbre. Les pensées deviennent plus nuancées, avec plus de distance, de curiosité et de flexibilité. Le monde n’est plus black & white, il est de toutes les couleurs de l’arc en ciel.

Enfin, le 5ème effet positif, c’est plus de liberté 

Avec une image corporelle positive, les barrières intérieures tombent et les champs du possible sont plus large. C’est aussi la possibilité de dire non en affirmant plus fermement ses limites intérieures. C’est la possibilité de faire des voyages, de changer de travail, de modifier des relations, d’entreprendre des projets inavoués.

 

Ces 5 effets positifs, je les vis au quotidien depuis presque 10 ans.

Cela ne veut pas dire que l’image corporelle soit toujours positive, car l’image corporelle n’est pas une donnée fixe, elle est fluctuante, comme les émotions. Quand mon image corporelle est moins bonne, j’ai les ressources intérieures pour comprendre ce qui se passe et généralement les choses se rétablissent rapidement.

Je t’explique tout dans ma vidéo 👇👇👇


———————–

🌸 Si tu te sens prête à travailler sur une image corporelle positive, prends contact avec moi pour que je te partage les modules de mon accompagnement Food&Body@Peace.