Le paradoxe de la femme forte

 

T’as-t’on déjà dit que tu étais une femme FORTE 💪 ?

 

Du genre qui se remonte les manches dès qu’il le faut ?
Celle qui affronte avec un courage immense les challenges de la vie ?
Celle qui abat une quantité dingue de boulot sans jamais s’en plaindre ?

Cette femme, c’est un pilier dans son environnement familial, professionnel, amical.
Elle qui n’hésite jamais une seconde avant d’aider les autres.
Une femme aimable, souriante, toujours partante.
Probablement trop content de l’avoir à ses côtés, personne ne se pose vraiment de questions sur ce que ressens vraiment la femme forte.
C’est un roc – et personne ne veut voir autre chose que cette force qui arrange tout le monde.
Elle relève les défis avec succès, elle est rarement fatiguée, elle traverse la vie la tête haute.

Pourtant, il y a là un vrai paradoxe !

La femme forte s’est enfermée malgré elle dans une image de forteresse qui ne laisse plus vraiment de place pour :
• l’expression de ses vraies émotions
• l’expression de sa vulnérabilité
• l’expression de ses limites

C’est un paradoxe : car tout ce qui se passe à l’intérieur de la femme forte ne sort pas, ça reste bien cloisonné à l’intérieur.

L’intérieur reste caché dans la FORTE-resse.
Petit à petit, tranche de vie après tranche de vie, la forteresse se fissure.
• Surpoids
• Fatigue chronique
• Douleurs et maladies
Surviennent, dans la plus grande incompréhension.

Comment, toi, si FORTE, c’est dingue, non ?

C’est pourtant le bazar à l’intérieur de la FORTE-resse.

Là vont se présenter des challenges inédits et de taille :

1. Lâcher progressivement cette identité de femme forte
2. Demander de l’aide pour aller mieux
3. Regarder en face ce bouillonnement intérieur qui n’a pas pu s’exprimer pendant tant de temps

La femme FORTE va ainsi progressivement laisser place à une femme authentique, vulnérable et puissante.

 

🙏 Je dédie ce texte à toutes ces femmes de mon entourage qui ont eu le courage ou qui auront l’intelligence du coeur de faire ce pas indispensable vers elles-mêmes pour aller bien.

 

➡️ Si ce texte te parle, si tu te reconnais dans la femme forte que je décris, et si tu sens prêtes à lâcher cette image pour aller vers plus d’authenticité et de connaissance de toi-même :