Aujourd’hui, je voudrais parler de ce perfectionnisme alimentaire dans lequel tu te reconnais peut être !

 

Le perfectionnisme alimentaire est un poison caché … je l’ai vécu pendant de nombreuses années.
Il ne se remarque pas forcément de l’extérieur – par contre, il se ressent de façon extrêmement forte intérieurement. J’en souffrais beaucoup et je sais que de nombreuses femmes en souffrent.

Alors, qu’est ce que le perfectionnisme alimentaire?


➡️ C’est le fait de toujours vouloir faire mieux dans son alimentation. Mais de n’être jamais satisfait du résultat. 

Il faut que je mange des aliments sains, que je perde du poids, que je n’ai pas de cellulite, que je mange plus de légumes…

Il  peut se ressentir au niveau alimentaire mais aussi de l’apparence corporelle, c’est ce que j’appelle le malus du perfectionnisme alimentaire.
En effet, se cache très souvent derrière le perfectionnisme, un trouble de l’image corporelle qui est associé aux troubles alimentaires et qui peut se traduire par :
– de l’angoisse
– de la culpabilité
– des troubles alimentaires sous forme de compulsion, de craquage
– d’hyperphagie, de boulimie
– un sentiment de vide car l’estime du perfectionniste ou de la perfectionniste ,est basée sur l’attente d’un certain nombre de résultats, d’objectifs.

 

La première étape consiste à « prendre conscience » de ce perfectionnisme alimentaire

Le perfectionnisme est bien différent de la recherche de l’excellence.

➡️ La recherche de l’excellence  :  » J’ai fait de mon mieux, donc je suis satisfait du résultat »  – C’est la recherche de l’excellence dans tous les domaines et dans l’alimentation. En fait, c’est tout simplement l’alimentation intuitive.

➡️ Le perfectionnisme :  « Je mets beaucoup d’efforts et je dépense beaucoup  d’énergie, MAIS, je ne suis jamais satisfaite du résultat « . Plus ce mécanisme de perfection alimentaire se met en place, plus l’échec revient, de manière quasi systématique, sous forme de compulsion, d’hyperphagie, de boulimie, etc.

Il faut prendre conscience de ce perfectionnisme alimentaire et surtout ne PAS culpabiliser de l’avoir car celui-ci est souvent « hérité » : de la société, de la famille, etc…

Plutôt que de culpabiliser, il faut avoir une idée claire des conséquences de ce perfectionnisme alimentaire. Les femmes qui sont en perfectionnisme alimentaire ont  souvent une force de caractère extrêmement forte.
Cette force, cette ressource va les aider à traverser, à faire tout le chemin de la paix alimentaire et de la paix corporelle.

Il faut vivre dans SON corps et non à côté de son corps puis cheminer vers la paix corporelle qui passe par le respect du corps, l’acceptation du corps pour ensuite lui permettre de changer.

Enfin, les autres étapes sont de  :
– s’aimer, notamment au travers de l’auto compassion,
– prendre conscience que sa vulnérabilité est une force,
– révéler sa vraie beauté automatique.
Ce n’est pas juste ni l’apparence corporelle, ni la beauté des ressources intérieures, mais c’est l’alignement du corps, du coeur et du mental qui vont permettre aux femmes que j’accompagne de révéler leur beauté authentique

 

🌸 Je t’explique tout dans ma vidéo ci-dessous :

Si tu te sens prêtes à parcourir ce parcours de paix sur l’alimentation et au niveau corporel, je t’invite à me contacter pour prendre rdv avec moi