Définition de la Pleine Conscience

Beaucoup d’idées reçues circulent autour de la Pleine Conscience et de la méditation. Je te donne ici ma propre définition de la Pleine Conscience, avec mes propres mots, pour t’aider à y voir plus clair.

La Pleine Conscience (Mindfulness)

La Pleine Conscience, c’est observer sans juger ses sensations physiques, ses émotions & sentiments et ses pensées – sur le moment présent – avec un esprit de curiosité et de flexibilité.

C’est à la fois facile et difficile :

C’est facile et à la portée de tous. Il suffit de porter son attention sur ce qui est train de se passer ici et maintenant.

Pourtant, la difficulté consiste à y penser, c’est-à-dire PENSER à porter son attention sur ce qui se passe. Cela s’acquiert par la pratique (c’est comme un sport, plus tu t’entraines, plus c’est facile).

Enfin, plus de 8000 études ont démontré l’effet de la pratique de la Pleine Conscience : apaisement du mental et des réactions émotionnelles, réduction du stress et de l’anxiété, réduction de l’inflammation et des douleurs…

Tu pourras également consulter ici la définition officielle et l’histoire de la Pleine Conscience en français.

La Pleine Conscience alimentaire

La Pleine Conscience alimentaire, c’est tout simplement l’application de la Pleine Conscience au domaine alimentaire par l’observation des :

  • Sensations physiques : sensations de faim, de remplissage et de satiété, sensations physiques du plaisir alimentaire …
  • Emotions et des sentiments : sensations de rassasiement, de plaisir alimentaire, d’angoisse, de tristesse, de culpabilité …
  • Pensées : injonctions du « gendarme alimentaire » qui donne des ordres sur quoi manger, quand manger, comment manger …

Ainsi, la Pleine Conscience alimentaire est une fabuleuse entrée « concrète » dans la Pleine Conscience.

Qu’est-ce que la méditation ?

La méditation est une forme de pratique de la Pleine Conscience. Il est important de comprendre que la Pleine Conscience (Mindfulness) est une pratique laïque et thérapeutique. Elle est très différente de la méditation spirituelle.

La Pleine Conscience formelle et informelle

La Pleine Conscience peut se pratiquer de multiples façons. On distingue la pratique formelle, sous forme de méditation guidée ou non – et la pratique informelle, qui se pratique dans des moments de la vie courante : en marchant, en cuisinant, sous la douche, en se lavant les dents …

D’autre part, la pratique des mini-pauses de Pleine Conscience de quelques secondes à quelques minutes, plusieurs fois par jour, est très bénéfique.

Enfin, au cours de la pratique formelle, plusieurs formes de pratiques sont possibles :

  • l’ancrage de la respiration
  • l’attention aux sons
  • le balayage corporel (body scan)
  • l’observation du flot des pensées
  • la bienveillance et l’auto-bienveillance
  • la compassion et l’auto-compassion
  • le pardon

Action !

Pour découvrir ou pratiquer de façon concrète l’alimentation en Pleine Conscience et l’auto-bienveillance/auto-compassion en Pleine Conscience, je t’invite à rejoindre mes ateliers participatifs :

Voilà, j’espère que tu pourras me rejoindre dans la passion de la Pleine Conscience !