Essai comparatif : Régime contre Manger en Pleine Conscience

On entend maintenant de plus en plus de médecins et professionnels de santé s’insurger contre les régimes restrictifs. Certes, mais que proposer en face, lorsque l’on a un mal-être face à un poids important, un comportement désordonné ou compulsif face à la nourriture? 

Bienveillance vs. performance

Exit la notion d’objectifs et de résultats en mangeant en pleine conscience. Adieu le comptage de calories. Oubliée la liste d’aliments interdits ou autorisés. Accueillons les aliments pour leurs qualités nutritives, que ce soit pour nourrir le corps, mais aussi peut-être le coeur, ou même l’esprit.  Ecoutons nos sensations sur les aliments que j’aime ou ceux que je n’aime pas. Privilégions les produits pour leurs qualités et non leur quantité. 

 

Chacun son chemin vs. un tracé imposé

En mangeant en pleine conscience, les choix des aliments, de l’heure des repas et des collations, sont individualisés, en fonction des sensations alimentaires de faim, de satiété, de trop-plein et des goûts & dégoûts, envies sur le moment présent. 

Dans un régime restrictif, le libre-arbitre est faible, on suit une liste de recommendations, d’aliments, de recettes. 

 

Frustration vs. liberté de choix

Dans un régime, la restriction et la privation entraînent de la frustration, de la tentation. Un « craquage » entraîne la culpabilité et la honte. « Tu manques de volonté », « tu n’es capable de rien » dit la petite voix interne… En apprenant à savourer ses aliments, on accueille le plaisir et les saveurs, on retrouve une liberté de choix qui permettent de cheminer vers l’apaisement et l’acceptation de soi. 

« Le plaisir de manger 1/2 cookie », nous dit la psychologue et chercheuse Jean Kristeller

 

Vision court-terme vs. vision long-terme

Les régimes restrictifs entraînent une perte de poids à court-terme, mais le pourcentage de reprise de poids est fort. Les personnes ayant fait des régimes à répétition toute leur vie vous le diront : rien ne fonctionne plus. Réapprendre une alimentation basée sur le plaisir et les saveurs est une discipline qui se pratique à vie, une fois qu’elle est ancrée dans nos habitudes : impossible de manger debout, en quatrième vitesse, dans le bruit…

 

 

Comment un régime thérapeutique peut-il être compatible avec Manger en Pleine Conscience? 

En y réfléchissant de plus près, qu’est-ce qu’un régime thérapeutique? C’est un « régime » visant à exclure une catégorie d’aliments que le corps ne peut plus supporter : un excès de sucre pour les diabétiques, une allergie ou une intolérance à un produit, un excès de micro-nutriment pour les déficients rénaux… Mais ne nous trompons pas – ici, ce n’est pas un régime imposé aléatoirement, c’est une adaptation alimentaire à ce que dit ou répond le corps. En étant attentif et conscient de ses sensations corporelles, le patient devient acteur de ce qu’il mange, afin de satisfaire son corps et lui éviter des douleurs, des réactions, des inflammations. 

C’est exactement ce qu’il se passe dans le cadre de protocoles alimentaires tels que Fodmaps ou AIP : l’exclusion de certaines catégories d’aliments se passe sur quelques semaines, puis la phase de réintroduction de ces catégories est uniquement basée sur le ressenti corporel et physique. 

 

Tableau récapitulatif

  Régime restrictif Manger en Pleine Conscience
Adjectifs pour décrire la nourriture
  • Bonne ou mauvaise (noir ou blanc)
  • Quantitative (comptage des calories)
  • Nutritive ou nourrissante pour le corps, l’esprit et le coeur
  • Qualitative
  • J’aime ou non
Indicateurs
  • Externes : le régime, le blog, les croyances, la balance
  • Internes (sensations alimentaires, sensations corporelles, émotions et pensées)
  • Externes : informations guidées sur les macro et micro-nutriments
Basé sur
  • le contrôle
  • « la volonté » (d’ailleurs incorrectement utilisé)
  • la bienveillance
Choix
  • Liste rigide d’aliments
  • Imposé par une personne ou autorité extérieure
  • Choix en fonction des indicateurs internes et externes
Ressenti
  • Tentation
  • Privation & frustration
  • Culpabilité
  • Honte
  • Plaisir & saveurs
  • Acceptation de soi
  • Apaisement
  • Liberté de choix
Approche
  • Stricte, sous contrôle
  • Flexible
Vision
  • Court terme
  • Reprise de poids
  • Long terme
  • Stabilisation du poids

© Sandrine Le Mazou 2018. Reproduction interdite sans autorisation

Conclusion du match régime restrictif contre Manger en Pleine Conscience

 Le régime restrictif fait appel à un cercle négatif :

restriction -> contrôle -> privation -> frustration -> dérapage hors contrôle -> culpabilité -> honte -> besoin de réconfort -> dérapage hors contrôle, etc….

Au contraire, Manger en Pleine Conscience va permettre de mettre en place un cercle vertueux positif

envie de manger -> bienveillance -> choix alimentaire -> plaisir -> saveurs -> moindre quantité -> satisfaction -> estime de soi, etc…

Le grand gagnant du match est donc Manger en Pleine Conscience!