Comment savoir si je mange inconditionnellement ?

Manger inconditionnellement est l’un des principes sous-jacents de l’Alimentation Intuitive. C’est se donner l’autorisation de manger sans conditions. C’est généralement chez mes clientes l’un des derniers maillons manquants avant d’entrer réellement dans l’alimentation bienveillante.

Quelles pourraient alors être ces conditions qui peuvent subsister et qui empêchent encore de manger inconditionnellement ?

– Des conditions

  • De faim : je ne mange que lorsque j’ai faim ;
  • Nutritives : je ne mange que des aliments qui apportent de bons nutriments à mon corps ;
  • Restrictives : je ne mange que lorsque j’ai mangé raisonnablement auparavant, sinon, si par exemple j’ai dérapé à un repas, je mange très léger au prochain repas ou même je saute un repas ;

En lisant ces lignes, tu te dis peut-être, ah ben oui ….
Tu sais que les « conditions » que tu mets à ton alimentation renforcent les appels d’air des craquages et des compulsions.
Tu sais aussi aussi que les envies de manger émotionnelles font partie de notre nature d’être humain et sont un processus régulateur.
Tu sens bien que tu n’as pas encore complètement fait la paix avec ton alimentation.
Et que l’alimentation est toujours un sujet bien présent, même si ça va mieux qu’avant.

Alors, comment franchir la dernière marche pour que l’alimentation devienne un « non-sujet », juste un sujet de plaisir et de bien-être ?

3 axes de travail me semblent indispensable pour « lâcher » complètement l’alimentation « conditionnelle » :

  • Se reconnecter encore et toujours au corps, grâce à la pratique de la Pleine Conscience
  •  Lâcher le contrôle, ce maudit contrôle qui nous fait tant souffrir
  • Soigner sa relation à soi, apprendre à prendre du temps pour soi, apprendre à s’apaiser et à apaiser ses peines.

Si tu te reconnais dans ces quelques lignes, alors je t’invite à me contacter pour échanger sur tes blocages qui t’empêchent d’accéder à une alimentation inconditionnelle.